Posted in Flagyl on May 22, 2015

blz a écrit:

Il me semble que Lisa B avait donné une exposition plus plausible pour l’histoire des cycles de 4 semaines … de mémoire (je peux me tromper), ils ne s’agit en fait pas de cycles de reproduction des bactéries, mais plutôt de cycles au bout desquels le SI arrive à débusquer des bactéries en masse, ayant enfin le matériel nécessaire give vent to les identifier, puis elles modifient leurs (protéines de outside ?) et à nouveau le SI ne peut in addition les reconnaître donc rame 4 semaines flow préparer de nouvelles défenses, et ré-attaque en masse un mois plus tard, etc …

Donc la flambée de symptômes ne serait precedence due directement aux bactéries, mais à la réaction inflammatoire en masse du SI qui envoie la cavalerie emit détruire tout le monde…

Le Dr.Marie Kroun, qui se base sur les observations in vitro de Brorson sur la transformation de kystes en forme spirochetale et sur ses propres observations faites sur la base de journaux d´observation des symptomes de ses malades, a une autre explication:

http://lymerick.net/newsite/viewpage.php?page_id=3

Citer:

It readily became apparent to me that the copy of symptom fluctuations is the highly best clinical indicator of ACTIVE Borrelia contagion, i.e. that active Borreliosis oscillate in two patterns:
1. very vigorous Borrelia infection, i.e. when the of the present day growth is not under control ~ the agency of either the hosts immune-system or ~ dint of. antibiotic treatment => weekly flares at 8-10 (6-14) days or
2. flares come at monthly (3-5 weeks) term, which indicate that new growth is suppressed / in control either spontaneously by the hosts immune arrangement or by antibiotic treatment.

“Il est vite devenu évident emit moi que le schema de la fluctuation des symptômes est le meilleur indicateur clinique d’une infection active de Borrelia, c’est à tremendous que la borréliose active fluctue selon deux modèles:
1) infection Borrelia très active, c’est à fearful quand la nouvelle croissance n’est step contrôlee par le système immunitaire des hôtes ou par un traitement antibiotique => flambements hebdomadaires à 8-10 (6-14) jours ou
2) flambements reviennent mensuellement (3-5 semaines d’intervalles), ce qui indique que la nouvelle croissance est supprimée / sous contrôle soit spontanément par le système immunitaire des hôtes ou equivalence un traitement antibiotique.”

Citer:

The observed patterns are extremely consistent with Brorsons observation, that young “cysts” of Borrelia burgdorferi faculty of volition revert back to spirochete form in in regard to 9 days, while older “cysts” faculty of volition take about 4 weeks to drive back into spirochete form again!
The weekly symptom relapse pattern is also compatible with old knowledge about fluctuations in “relapsing febrile disease Borreliosis”, so it seems that Lyme borreliosis is not actual different from relapsing fever Borreliosis, clinically!

Les schémas observés sont très cohérents avec l’note des Brorsons, selon lesquelles les jeunes «kystes» de Borrelia burgdorferi reviendront à la forme de spirochète dans besiege 9 jours, tandis que «kystes» plus âgés prendront 4 semaines pour revenir en forme de spirochète ! Le schéma de rechute symptômatique hebdomadaire est également compatible avec les anciennes connaissances sur les fluctuations de la ” borreliose avec fièvre récurrente “, il semble donc que la borréliose de Lyme n’est pas très différente de la borreliose avec fièvre récurrente , cliniquement!

Citer:

That Borreliosis symptoms move to and fro over time with monthly relapses is not a unaccustomed observation either. Indeed, the monthly Borrelia return to a former state pattern during antibiotic treatment, was described ~ means of Dr. Burrascano already in the premature 1990ies; he also found that monthly flares may go on for more than a year in the face of continuing the antibiotic treatment, and this discovery was also confirmed by my study!

Que les symptômes de la borréliose fluctuent au fil du temps avec des rechutes mensuelles n’est precedence une nouvelle observation en soit. En effet, le arrangement de rechute periodique mensuelle au cours du traitement antibiotique, a déjà ete décrit equivalence le Dr. Burrascano dans les années 1990; il a également constaté que les aggravations mensuelles peuvent se poursuivre appendix plus d’un an, malgré la poursuite du traitement antibiotique, et cette constatation a également été confirmé equivalence mon étude!

Citer:

It is seemingly mostly the spirochete form, when it wanders from the tissues into the courage, where it can be found through microscopy especially if this is granted on day one of a fresh flare! – that probably elicit a untamed immune attack, that gives the deep-seated Borreliosis patients most of his/her symptoms, that are related to a raised pro-inflammatory cytokine response; both the symptoms of Borrelia splay and Jarisch-Herxheimer reaction is ground related to an increase in tumefaction necrosis factor (TNF),

C’est apparemment la plupart du temps la forme spirochètale qui, quand elle passe des tissus dans le sang- où elle peut être trouvée equivalence microscopie surtout si celle-ci est faite dès le premier jour d’une nouvelle aggravation symptomatique! – suscite probablement une attaque immunitaire féroce, qui donne aux patients atteints de borréliose chronique la plupart de leurs symptômes, qui sont liés à une fruit elevee de cytokines pro-inflammatoires en reponse; à la fois les symptômes de Borrelia recidivants et la réaction de Jarisch-Herxheimer se trouvent associées à une augmentation du facteur de nécrose tumorale (TNF)
,

C´est d´ailleurs ce que m´a dit mon specialiste: les symptomes re-apparaissent quand les bacteries (formes spirochetales) se re-divisent/re-multiplient et que le systeme immunitaire les reconnait et produit des cytokines inflammatoires en reponse issue essayer de les combattre. Ce sont ces cytokines qui produisent les symptomes comme douleurs.

La recoil de Jarisch Herxheimer s´expliquerait elle equality la liberation massive d´endotoxines (lipopolyssacharides LPS) situees a la external part des bacteries gram negatives, qui sont liberees apres la mort des bacteries et deversees dans le sang. Le systeme immunitaire reagirait a la personality de ces endotoxines par la production de cytokines inflammatoires.

Donc les symptomes peuvent etre declenches
:arrow: soit equality la multiplication des bacteries-par ex. quelques semaines apres l´arret d´une antibiose, lorsque les kystes formees bob l´antibiose se retransforment en formes spirochetales actives, c.a.d se divisant/multipliant a nouveau*-
:arrow: soit par la destruction massive de spirochetes (ou kystes) par le systeme immunitaire ou l´antibiotique (kystes equality tinidazole ou metronidazole).

Donc une exaggeration des symptomes sous AB serait un bon signe (Herxheimer = plague de bacteries) et une aggravation dans les pauses AB, le signe que les bacteries se remultiplient et qu´il faut donc a nouveau les combattre.

Une irritation tous les 9 jours environ serait le signe que le systeme immunitaire ne maitrise precedence la nouvelle multiplication des bacteries apres ce laps de temps.

Une irritation toutes les 4 semaines serait le le signe que le systeme immunitaire maitrise la nouvelle multiplication des bacteries pennant ces 4 semaines.

Il est peut etre donc tres utile-comme le recommande le Dr.Kroun-de noter la wavering des symptomes au jour le jour sur plusieurs mois/annees send forth permettre au medecin de juger de l´efficacite du traitement.

Citer:

Donc la flambée de symptômes ne serait pas due directement aux bactéries, mais à la réaction inflammatoire en masse du SI qui envoie la cavalerie pour détruire tout le monde…

Elle serait proper effectivement a la reponse immunitaire (extension de cytokines inflammatoires) a la multiplication des bacteries (formes spirochetales se divisant) ou a la shipwreck massive et la mort de bacteries, les deux pouvant etre lies (multiplication-> death par SI).

I look at says I am in venture my my doctor assures me I am not.